Finance et investissement : Ecovest sur les traces d’une gestion intelligente

L’ambition du jeune de 16 ans, Carl Dussault qui désire être un gestionnaire de portefeuille semble se réaliser. Outre la passion des chiffres qui l’anime, sa curiosité de la technologie et sa volonté de toujours faire l’actualité, le patron de la firme Ecovest lance le projet d’une IA qui s’occupe  de votre portefeuille.

Une ambition basée sur une entreprise très moderne

L’avantage d’avoir une entreprise avec les derniers équipements est de pouvoir en faire profiter la population. Voilà pourquoi Carl Dussault, souhaite mettre à disposition des investisseurs une machine qui joue le rôle d’un gestionnaire de portefeuille émergent. Cette nouvelle facilité de pouvoir placer son argent offre plusieurs autres avantages.

Entre autres, on peut citer la gestion des actifs des fonds de retraite qui se font depuis l’extérieur alors qu’à l’interne la machine intervient dans la croissance du PIB. Il est important de rappeler ici qu’Ecovest par le biais de la gestion qu’elle propose contribue à l’optimisation des moyens d’investissements. Les données sont en effet placées et classifiées selon un ordre donné avec des techniques d'apprentissage d’une machine qui permet de faire un maximum de profit.

Un projet qui met à nue plusieurs secrets

Le directeur de la firme a émis le souhait d’intégrer dans son programme, un algorithme de neutralité. Toutefois, il rappelle que c’est un projet qui se fera en moyenne sur deux ans. Avant de s’y lancer, Carl D. annonce que les mois à venir, les ingénieurs devront prendre en compte les paramètres de l’environnement, ceux sociaux et aussi ceux liés à l’ESG.

Dans le même temps, la machine sera intégrée d’un logarithme qui prend en compte aussi bien la diversité que l’inclusion. C’est un processus qui lui permet de créer d’autres postes de responsabilité au sein de la firme. Et c’est une aubaine pour les futurs ingénieurs programmeurs.